Polymorphisms & Other misadventures

The random ramblings of Poly. For more polished and sane works, it's this way :

poly-drawz.tumblr.com or http://polymorphicgirl.deviantart.com/

(French only, sorry !)

Un étudiant en journalisme m’a soumis un questionnaire à propos du sexisme dans les jeux vidéos ; je me suis dit que les réponses vous intéresseraient peut être !

- Quel âge as-tu, et quelle est ta profession exacte, et depuis combien de temps tu l’exerces ?

J’ai 24 ans, et je travaille depuis deux ans et demi comme graphiste/animatrice dans le jeu vidéo 2D, chez Daedalic Entertainments. On me connaît sur le web sous le pseudo de Poly Morph, principalement sur deviantArt où j’ai acquis une petite notoriété grâce à mes fanarts.

- On peut voir certains de tes dessins sur la toile comme sur le jeu Deponia. Quels sont tes critères lors de la création d’un personnage, et tiens-tu compte d’une quelconque parité homme/femme ?

Pour créer un personnage, je tiens d’abord compte de son rôle dans l’histoire, et comment il/elle va faire avancer l’intrigue. Ensuite je définis sa personnalité en trois traits majeur pour qu’il/elle ne soit ni trop simplet, ni trop assommant de détails. Le sexe et l’âge sont déterminés à ce moment là : il faut que ce soit “fluide” avec le reste de sa personnalité, et que ça ne la/le complexifie pas plus.

Bien sûr, ça c’est une manière “idéale” de créer un personnage. 

Il arrive des fois qu’on ait juste envie d’une fille mignonne à chouchouter ou d’un bel homme bien taillé - et il n’y a aucun mal à se faire plaisir. En général, plus vous aimez travailler sur un personnage, plus vous le rendez attachant aussi aux yeux de votre public : c’est communicatif.

- Est-ce que tu penses que les femmes sont sous-représentées dans les équipes de développement de jeux vidéo, et cela influence-t-il la conception du jeu ?

D’expérience, je ne dirais pas qu’elles sont sous-représentées, juste réparties différemment. A Daedalic et à l’ENJMIN (l’ecole nationale des jeux et médias interactif et numériques), j’ai pu observer qu’on voyait beaucoup plus de femmes dans les départements artistiques et management, tandis que les hommes étaient plus nombreux à la programmation et au game/level design. 

C’est d’ailleurs quelque chose que j’ai constaté dès mes études au lycée, où ma classe d’arts-plastiques était quasi-intégralement composée de filles.

On en tire les conclusions qu’on veut sur la sensibilité artistique des femmes et sur la logique des hommes, mais en tout cas les femmes sont loin d’être absentes de l’industrie - ou même des postes à responsabilités.

(pour information : la directrice artistique à Daedalic est Simone Kesterton : http://dawnelainedarkwood.deviantart.com/ )

- Que penses-tu du fait que les armures des persos masculins soient différentes de celles des persos féminins ?

J’en pense que c’est faux.

Ceux et celles qui se plaignent de ce phénomène ne regardent juste pas au bon endroit. Je peux citer une liste longue comme le bras de personnages féminins full-armor (de jeux orientaux comme occidentaux pour ceux qui se plaignent que nos amis asiatiques sont des pervers).

image

Et à l’opposé, j’ai aussi une armada d’exemples de personnages masculins qui se battent torse-nu, en short, ou en costume moulant, mais là ça ne choque personne.

- Que penses-tu de la pratique de mettre des booth babes dans les salons de JV ?

Celles que j’ai rencontré sont des mannequins/actrices/intermittentes qui sont, pour la plupart, ravies d’avoir un cachet qui sort de leurs habitudes. Elles s’amusent beaucoup des costumes bizarres qu’on leur fait porter !

- Que penses-tu du schéma de la demoiselle à secourir (Mario et Peach par exemple) utilisé dans les jeux vidéos ? Est-ce qu’inverser les rôle (genre la princesse Zelda sauve Link) changerait quelque chose aux yeux des joueurs ? Penses-tu que ce schéma se perpétue ?

Si on fait référence à la vidéo d’Anita Sarkeesian, j’ai été d’accord sur pas mal de points de son exposé (notamment sur le fait que Zelda est incapable de faire quoi que ce soit de sa vie dès qu’elle n’est pas un autre personnage comme Sheik ou Tetra). 

Cependant, pour quelqu’un qui était sensée faire des recherches ces six derniers mois, j’ai trouvé qu’il y avait pas mal de lacunes. Par exemple je peux citer au moins trois jeux vidéos où le héros doit se faire sortir de prison par ses compagnes. Il y a fort à parier que dans les prochaines vidéos d’Anita où elle dissertera des héroïnes, elle refera écho à sa thèse comme quoi “un personnage féminin fort est un personnage masculinisé”. Le problème de ces argumentaires est qu’ils sont trop biaisés ; ils ne voient que ce qu’ils veulent voir.

En tout cas, je suis contre le système de quotas - je trouve qu’insérer un personnage d’un sexe ou d’une ethnicité “pour qu’ils y soient” est encore plus raciste/sexiste que de ne pas en avoir du tout. Baser un JEU ENTIER sur ce système serait purement absurde - et même révoltant.

Je suis fan de Legend of Zelda depuis que je sais appuyer sur les boutons d’une manette (et je prévois un tatouage pour mon prochain anniversaire) et rien ne me ferait moins plaisir que de voir Nintendo se plier aux caprices d’un lobby ou d’un autre pour changer sa saga. J’aime Link. J’aime partir à l’aventure avec lui. J’aime la familiarité et la nostalgie que je retrouve dans chaque opus, je me sens à l’aise, chez moi. C’est un point fort de la série, que Nintendo sait - et a raison d’exploiter. 

Bien sur que les jeux ont certains défauts (comme je l’ai dit plus haut, la vacuité du personnage de Zelda en est un), mais sacrifier ou orienter la créativité d’une équipe de jeu toute entière (pouvant aller jusqu’à 300 personnes sur un jeu AAA) pour satisfaire un caprice éthique me semble démesuré.

Et encore une fois, si c’est là votre seule préoccupation : il y a ENORMEMENT de jeux où incarner une héroïne - qu’elle soit forte, belle, sensible, ou violente - pour satisfaire tous les goûts et sauver quelques damoiseaux en détresse.

- Est-ce qu’il t’arrive de jouer en ligne, et si oui est-ce que tu utilises un micro, et est-ce que tu reçois des remarques sexistes ?

Je joue très peu en ligne - seulement Guild Wars 2 et Mass Effect 3 - et toujours en compagnie de mes ami(e)s, je suis donc rarement confrontée à de parfaits inconnus.

Par contre j’ai été, un jour, injustement kickée d’une partie pour avoir eu un gamerscore trop faible !

(mais ils n’avaient aucun moyen de savoir que j’étais une fille, bien sûr)

- Est-ce que tu en reçois IRL ?

J’ai bien sûr eu droit à quelques “Hé mamoiselle !” dans ma vie. Mais jamais dans ma profession. En fait, travaillant dans l’international, j’ai plus de remarques stéréotypées sur ma nationalité que sur mon genre (à raison : j’adore le camembert et la baguette).

- On peut entendre ta voix dans les Let’s Fap et te voir user d’auto-dérision dans certaines vidéos de Benzaie comme les 5 secondes. 

L’humour et l’auto-dérision sont, pour moi, des choses sacrées. Refuser de plaisanter sur un sujet grave ou censurer une blague, c’est non seulement une atteinte à la liberté d’expression mais aussi faire tort à sa cause. L’humour est un symptôme d’une société malade, il permet de mettre en valeur certains problèmes et aide l’humanité à y faire face. Censurer une blague sur le viol n’aide en rien la cause féministe. Faire renvoyer des employés qui rigolent à propos de zizis pendant une conférence non plus. Analyser, décortiquer un problème pour le transformer en sujet de dérision, permet de prendre un instant de recul. Se comprendre assez bien pour connaître les stéréotypes qu’on vous attribue et en rire, c’est plus mature que d’aboyer, insulter, ou faire interdire.

Et en plus c’est plus agréable.

- Que penses-tu de personnes comme Mar_Lard qui mènent des croisades féministes dans le domaine des jeux vidéos ?

Je dois admettre ne pas avoir lu son article en profondeur : je connaissais déjà la plupart des anecdotes qu’elle présentait et m’étais déjà forgée mon opinion sur ces faits divers avec mes propres recherches. Mais tout comme Anita Sarkeesian plus haut, il me semble que son argumentaire est extrêmement subjectif. “Il n’y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre”. 

Il est, bien sûr, important de mettre en exergue certains phénomènes de société, mais je suis persuadée qu’on peut le faire avec plus d’objectivité. De même, présenter des faits de façon si péremptoire clot tout de suite le débat. Se poser en “adversaire”, c’est immédiatement diviser. Diviser ne fait pas avancer l’égalité.

Pour ma part, je ne dirai jamais que la communauté Geek est malade, ni malsaine.

Je dirai même que je suis geek avant d’être femme - ou une “geekette”, ce petit mot si mignon. Marginalisée, exclue des gens “normaux” qui aiment le sport, le shopping et les sorties en boîte, j’ai trouvé sur internet et lors des conventions un accueil chaleureux, des tonnes d’amis, un refuge confortable. Quelques faits divers ne suffisent pas à souiller toutes les choses positives de cette communauté. 

Bien sûr, il y a des cons partout. 

Bien sûr l’industrie vidéo-ludique s’est construite sur un marché économique dédié à un public masculin, et a basé une génération entière de communication en conséquence.

Bien sûr être caché derrière un écran libère des bas instincts et fait dire les pires horreurs à des tonnes de crétins (de tous sexes). 

Mais je pense que ces problèmes découlent de l’humain, et pas du geek. La communauté ne fait qu’hériter de problèmes socio-culturels plus larges.

Si l’article de Mar_Lard a réveillé plus de consciences qu’elle n’a déclenché de conflits, tant mieux. Mais il ne faut pas oublier qu’une “croisade” est quelque chose qui va à sens unique et qui finit dans un bain de sang.

On peut , j’en suis convaincue, faire avancer les choses avec l’humour, l’échange et la créativité - et c’est quelque chose que j’ai appris au sein de la communauté geek.

  1. warisevil reblogged this from poly-morph
  2. aufonddubois reblogged this from poly-morph
  3. capitaine-beko reblogged this from poly-morph
  4. storminsammy reblogged this from poly-morph and added:
    I adore this woman.
  5. piispii2 reblogged this from poly-morph
  6. cassonademangetesgoldengrahams reblogged this from cebalrai
  7. cebalrai reblogged this from poly-morph
  8. lookatthiseyes reblogged this from poly-morph and added:
    Je t’aime Poly
  9. tumblchorraden said: There are some lines there I would like to print and frame XD, like the one about including a determined ethnicity/gender character just because it has to be there (Arwen in the LOTR movies anyone?). Love how you put these things in words!
  10. poly-morph posted this